Anne Boudet, propriétaire de gîte et de chambres d'hôtes

Anne vous accueille au Masbareau

portrait2-1528209659.jpg
De formation artistique, je fus d’abord styliste pendant trois ans environ.
Puis je me suis installée sur l’exploitation agricole du Masbareau en 1973, une ferme d’élevage de bovins limousins en plein air.
J’ai voulu diversifier cette activité principale par la création d’hébergements touristiques. C’était une façon de nous apporter un revenu supplémentaire.
C’est pourquoi j’ai ouvert le premier gîte d’enfants de la Haute-Vienne dans les années 80. Je souhaitais offrir à mes enfants une ouverture sur l’extérieur, car nous partions rarement en vacances. Et pour les enfants accueillis dans notre gîte, c’était la possibilité de découvrir une ferme avec des animaux et notre magnifique campagne.
Suite à certains aléas de la vie, j’ai dû fermer mon gîte d’enfants en 2003 mais je suis restée motivée et l’aventure continue actuellement avec mes chambres d’hôtes et mon gîte rural !


J’habite en Haute-Vienne au cœur de la région Limousin, à moins de vingt minutes de Limoges, la capitale régionale, et à proximité de Saint-Léonard de Noblat, une cité médiévale renommée.

Actuellement, notre domaine familial d’élevage Bio de vaches « Veaux de lait sous la mère » et de porcs en plein air dispose d’une centaine d’hectares, composés de vastes prairies, d’étangs et de forêts. Il s’est transmis de génération en génération.

Pour moi ce lieu est magique tant il diffuse calme et sérénité. C’est un retour perpétuel aux valeurs essentielles de la vie.

Mon projet d'accueil au Masbareau en Haute-Vienne


J’ai créé mon gîte 3 épis dans l’ancienne métairie du domaine en 1990.

Puis la même année, dans la maison de maître, les chambres d’hôtes se sont ouvertes au public avec la table d’hôtes qui me permet de faire partager les produits du Masbareau.
En 2011, d’importants travaux ont permis de leur donner un coup de jeune. Tout a été refait !

Pour que toutes ces activités voient le jour, les aides financières du Conseil Régional du Limousin et du Conseil Général de la Haute-Vienne ont été indispensables pour compléter mes investissements.

Ces aides ont aussi été nécessaires au maintien de la qualité des hébergements, auquel j’ai toujours été attachée!

Cette activité d’hébergement touristique m’a permis de pratiquer, au sein même de ma maison familiale, de nombreuses activités que j’affectionne.

La décoration, la cuisine, la couture, le bricolage, le jardinage, sans oublier mon potager qui garnit la table d’hôtes !

Ces passions et savoir-faire sont généreusement partagés au quotidien avec mes hôtes !

Les vacanciers peuvent bien entendu visiter notre ferme, saluer nos vaches et nos cochons, se promener dans les bois, pêcher, cueillir des champignons selon la saison …

Mon aventure avec Gîtes de France Haute-Vienne

Je connaissais le réseau Gîtes de France par un oncle, qui a créé le relais de la Haute-Vienne dont il a assuré la présidence durant de longues années.

Je me suis donc naturellement tournée vers ce label car Gîtes de France transmet des valeurs dans lesquelles je me retrouve : Accueil, convivialité et partage …

Tout au long de ces années, l’association des Gîtes de France Haute-Vienne dont je suis administratrice depuis plus de vingt ans, m’a soutenue, conseillée et aidée dans mes choix.
C’est pour moi une véritable « famille » : je les connais et travaille avec eux depuis 35 ans.

L’association des Gîtes de France doit garder ses atouts, notamment l’accueil personnalisé aux vacanciers.

Nous devons tenir bon en conservant nos qualités (la convivialité, l’authenticité et enfin la ruralité, notre différence et notre force) qui nous différencient des autres acteurs du tourisme.
Nous adapter aux nouvelles technologies et maîtriser les outils de communication numérique est essentiel. Il est donc important que le réseau Gîtes de France joue à fond son rôle de conseiller en accompagnant ses adhérents dans cette évolution.
Notre fond de commerce, si l’on peut s’exprimer de cette manière, restera malgré tout une clientèle attachée aux valeurs traditionnelles et familiales. Quant aux vacanciers étrangers, ils rechercheront toujours une culture française authentique.
La clientèle évolue, elle partage de plus en plus de centres d’intérêts avec les propriétaires. Ici, au Masbareau, c’est la ferme, les produits Bio, le potager, la nature …

Le 'Masbareau' à Royères

masbareau2.gif

Au cœur d'un domaine agricole et forestier, le Masbareau, grande maison de maître est entourée d'un vaste parc paisible et soigné aux arbres centenaires avec étangs de pêche. C'est avec sympathie et dynamisme qu'Anne vous accueille dans cette conviviale maison de famille.

L'intégralité du portrait d'Anne est à retrouver sur le blog des Gîtes de France :Anne vous accueille au Masbareau